334 pages - janvier 2021
ISBN papier : 9781789480092
ISBN ebook : 9781789490091

Code ERC :

LS8 Ecology, Evolution and Environmental Biology
LS8_1 Ecosystem and community ecology, macroecology
LS8_2 Biodiversity, conservation biology, conservation genetics
LS9 Applied Life Sciences, Biotechnology, and Molecular and Biosystems Engineering
LS9_4 Applied plant sciences (including crop production, plant breeding, agroecology, forestry, soil biology)

Papier
97,00
Ebook
20,00
 
Effacer

– Papier :
***Compte tenu de la situation sanitaire, les expéditions seront probablement ralenties***

Livraison offerte pour toute commande directe effectuée sur le site istegroup.com
Délai de livraison : environ deux semaines
Envois uniquement vers : France métropolitaine, Belgique, Suisse et Luxembourg
Impression en couleur
Un ebook de l’ouvrage (à l’exception des titres de l’Encyclopédie SCIENCES) est offert pour tout achat
de sa version papier sur notre site, il vous sera envoyé après la finalisation de votre commande
Offre non applicable aux librairies

– Ebook :
Prix réservé aux particuliers
Pour les institutions : nous contacter 
Nos ebooks sont au format PDF (compatible sur tout support)

Depuis quelques années, le changement climatique est au centre des préoccupations avec des conséquences visibles et fortement médiatisées comme la fonte de la banquise arctique, la fonte des glaciers de montagne, l’élévation du niveau de la mer ou la submersion des littoraux bas lors des tempêtes des latitudes moyennes et des cyclones tropicaux.

Cet ouvrage expose une revue des impacts spatiaux du changement climatique contemporain en privilégiant une approche multiscalaire et systémique. Au-delà des faits (élévation de la température, modification de la distribution spatiale des précipitations, fonte de la cryosphère marine et terrestre, modifications des régimes hydrologiques aux hautes et moyennes latitudes, etc.), il analyse également les conséquences géopolitiques en Arctique et en Asie centrale, les changements sur les cultures méditerranéennes et sur la viticulture à l’échelle mondiale, ainsi que les impacts sur la distribution du vivant (forêt amazonienne, grands biomes à l’échelle mondiale, oiseaux, etc.).

1. Le changement climatique à différentes échelles temporelles et spatiales
2. Le changement climatique et la fonte de la cryosphère
3. Entre réchauffement et mondialisation, repenser l’Arctique au coeur d’un système d’enjeux
4. Des littoraux à la vulnérabilité accrue face à l’élévation du niveau de la mer
5. Les conséquences du changement climatique sur la cascade sédimentaire paraglaciaire
6. Les impacts spatiaux du changement climatique sur les environnements périglaciaires
7. Les impacts du changement climatique sur les dynamiques hydrologiques des milieux périglaciaires de hautes latitudes
8. Les impacts du changement climatique sur les cours d’eau des milieux tempérés
9. Les impacts spatiaux de la fonte des glaciers d’Asie centrale : vers une « guerre de l’eau » ?
10. Impact spatial du changement climatique sur les sécheresses hivernales en Méditerranée et ses conséquences sur l’agriculture
11. Les impacts spatiaux du changement climatique sur la viticulture dans le monde
12. Les changements climatiques en Amazonie, une approche multiscalaire
13. Les impacts du changement climatique sur la distribution des biomes
14. Les impacts spatiaux du changement climatique sur les oiseaux

Denis Mercier

Denis Mercier est professeur de géographie à Sorbonne Université et membre du Laboratoire de géographie physique : environnements quaternaires et actuels. Ses recherches portent sur les impacts du changement climatique sur les milieux polaires et sur les risques d’inondation et de submersions marines.

Chapitre 1

Le changement climatique à différentes échelles temporelles et spatiales (pages : 5-24)

Le changement climatique contemporain s’illustre par des évolutions thermiques et pluviométriques, dont les tendances ne sont ni linéaires dans le temps, ni uniformes sur le plan spatial. Au-delà des logiques générales des lois physiques qui régissent la machine climatique à l’échelle globale, des nuances régionales et locales, notamment en Arctique, illustrent l’importance de facteurs géographiques comme l’albédo.


Chapitre 2

Le changement climatique et la fonte de la cryosphère (pages : 25-44)

La fonte contemporaine de la cryosphère terrestre et marine est une réalité observée en Arctique, en Antarctique, comme en montagne. Les conséquences de cette perte de surfaces englacées ou enneigées ont des répercussions multiscalaires, du global au local, à commencer par l’élévation du niveau des mers et les risques paraglaciaires.


Chapitre 3

Entre réchauffement et mondialisation, repenser l’Arctique au coeur d’un système d’enjeux (pages : 45-72)

La question des stratégies de développement de la région circumpolaire confronte deux forces majeures de transformation : les transitions climatiques et leurs effets sur les régionalités boréales et la mondialisation et l’intégration des Nords dans l’économie-monde. Des enjeux systémiques complexes y sont actuellement à l'œuvre, bouleversant les relations traditionnelles entre les pays à dimension polaire, les puissances non polaires et les sociétés arctiques.


Chapitre 4

Des littoraux à la vulnérabilité accrue face à l’élévation du niveau de la mer (pages : 73-94)

Ce chapitre s’intéresse aux espaces littoraux dans un contexte de changement climatique. Si le changement climatique impacte directement les littoraux au travers notamment de l’élévation du niveau marin, ces espaces sont également confrontés à un usage croissant par nos sociétés. Cette double dynamique accroît les situations de risques qu’il convient donc d’anticiper pour les gérer.


Chapitre 5

Les conséquences du changement climatique sur la cascade sédimentaire paraglaciaire (pages : 95-120)

La séquence paraglaciaire constitue une crise d’érosion temporelle majeure dans l’évolution des milieux lors des phases de réchauffements climatiques qui se caractérise par la décohésion des parois (glissements) et le ruissellement à l’origine de formes d’incision et d’accumulation. L’approche systémique en cascade permet de quantifier les transferts sédimentaires en insistant sur la variabilité des réponses paraglaciaires en fonction de variables externes (lithologies, tectoniques, domaines climatiques).


Chapitre 6

Les impacts spatiaux du changement climatique sur les environnements périglaciaires (pages : 121-143)

Les espaces périglaciaires sont soumis à des crises érosives parapériglaciaires engendrées par la fonte du pergélisol. Celle-ci induit des vitesses importantes de recul des côtes de l’Arctique mettant en péril certaines infrastructures implantées sur ces littoraux. Dans les milieux de haute montagne, la fonte du pergélisol de parois accroît les dynamiques gravitaires et les risques induits pour les alpinistes et les infrastructures.


Chapitre 7

Les impacts du changement climatique sur les dynamiques hydrologiques des milieux périglaciaires de hautes latitudes (pages : 145-168)

La réponse des milieux périglaciaires de haute latitude au changement climatique est très marquée. La forte élévation des températures et la présence d’un pergélisol entraînent un bouleversement du fonctionnement hydrologique. L’accélération de la fonte du pergélisol augmente les flux d’eau des versants aux lits fluviaux. Ainsi la surface des lacs, des zones humides s’accroît et le débit des fleuves augmente.


Chapitre 8

Les impacts du changement climatique sur les cours d’eau des milieux tempérés (pages : 169-188)

Dans la zone tempérée de l’hémisphère nord, il existe un lien étroit entre les fluctuations naturelles du climat et celles de l’hydrologie des cours d’eau. Les débits d’étiage ont commencé à baisser sous l’effet du changement climatique actuel. D’ici la fin du siècle, il faut s’attendre à une aggravation des contrastes hydrologiques nord-sud et de la variabilité des écoulements.


Chapitre 9

Les impacts spatiaux de la fonte des glaciers d’Asie centrale : vers une « guerre de l’eau » ? (pages : 189-209)

En Asie centrale, la population est dépendante de grands fleuves alimentés par la fonte des neiges et des glaciers. La réduction de la cryosphère augure une moins grande saisonnalité des débits et un risque accru d’événements extrêmes (sécheresses et inondations). Plus que le changement climatique et la rareté physique de l’eau, le spectre de pénurie est surtout à mettre au compte d’une forte croissance démographique.


Chapitre 10

Impact spatial du changement climatique sur les sécheresses hivernales en Méditerranée et ses conséquences sur l’agriculture (pages : 211-226)

Il est ici question d’étudier les sécheresses météorologiques hivernales les plus extrêmes dans le bassin méditerranéen, appelées « événements de très longs épisodes secs » (eTLES). En termes d’impacts, les eTLES vont notamment fortement affecter les rendements des cultures céréalières. Malheureusement, davantage d’hivers seront affectés par au moins un eTLES au cours du XXVe siècle, et ces événements à venir seront encore plus intenses.


Chapitre 11

Les impacts spatiaux du changement climatique sur la viticulture dans le monde (pages : 227-245)

Les impacts du changement climatique sur la viticulture mondiale interrogent les caractéristiques et la qualité des vins et l'évolution géographique des vignobles. Les spécificités d’un vin étant souvent définies par l’influence des climats locaux (notion de terroir), les simulations du climat futur sur la viticulture doivent avoir une résolution spatiale fine pour une planification d’adaptation à l’échelle du vignoble.


Chapitre 12

Les changements climatiques en Amazonie, une approche multiscalaire (pages : 247-270)

Les changements climatiques observés en Amazonie concernent des échelles variées. Ils dépendent de phénomènes d’échelle large (El Niño) mais aussi de phénomènes régionaux et locaux comme la déforestation et l’urbanisation. Faire la part entre les différents processus n’est pas chose aisée mais leur compréhension est fondamentale pour anticiper les changements futurs et permettre aux populations de s’y adapter.


Chapitre 13

Les impacts du changement climatique sur la distribution des biomes (pages : 271-292)

Les changements climatiques actuels modifient potentiellement les filtres environnementaux desquels dépendent, dans leur répartition et leur biomasse, la faune et la flore. Ce chapitre propose d’évaluer dans quelles mesures (conceptuelle et opérationnelle) le biome, unité structurelle de la biosphère à l’échelle globale, peut être considéré comme un indicateur intégrateur des impacts directs, indirects, induits, du changement climatique actuel sur les communautés biotiques.


Chapitre 14

Les impacts spatiaux du changement climatique sur les oiseaux (pages : 293-315)

Le changement climatique provoque des changements de distribution latitudinaux et altitudinaux chez les oiseaux. Ceux-ci réagissent différemment selon les espèces et avec un temps de retard par rapport aux remontées d’isothermes. Quelques solutions permettent d’amoindrir les effets du changement climatique mais la difficulté à en anticiper les effets appelle surtout à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.