190 pages - December 2015
ISBN papier : 9781784051112
ISBN ebook : 9781784061111
Paperback 19,00 Buy on Amazon

Available from your bookseller or Amazon


Ebook

9,90

Prices reserved for private individuals.
Licenses for institutions: contact us
Our e-books are in PDF format (readable on any device).

A l’heure de l’Anthropocène, où la puissance technique exercée par l’homme sur son milieu naturel n’a jamais été aussi grande, le tournant du XXIe siècle est moins marqué par la « fin » de la nature que par l’irruption de ses futurs.

Cet ouvrage pose les bases d’une sociologie des changements environnementaux qui prend acte que l’homme n’est plus le seul acteur de son devenir. En développant trois exemples, le retour des loups dans les Alpes, la crise de la vache folle et les évolutions de la biodiversité, ce livre analyse les régimes d’anticipation environnementale expérimentés par les scientifiques, les experts et les gestionnaires. Il nous invite à rompre avec le dualisme classique qui fait de la nature le cadre fixe et atemporel du changement social et du progrès.

Conversant avec les contributions récentes des humanités environnementales, Sociologie des changements environnementaux s’attache à rouvrir notre conception de la temporalité sociale en pointant comment les animaux et les mécanismes écologiques stimulent, eux aussi, le futur.

1. La bête à remonter le temps
2. Quand les vaches deviennent folles
3. Anticiper les futurs de la biodiversité

Céline Granjou

Céline Granjou est directrice de recherches en sociologie à Irstea Grenoble et chercheure associée au CNRS. Elle s’intéresse aux changements globaux, aux évolutions de l’écologie, aux scénarios de la biodiversité et aux micro-organismes.

Introduction Table des matières