274 pages - November 2017
ISBN papier : 9781784053505
ISBN ebook : 9781784063504
Paperback 55,00 Buy on Amazon

Available from your bookseller or Amazon


Ebook

9,90

Prices reserved for private individuals.
Licenses for institutions: contact us
Our e-books are in PDF format (readable on any device).

L’écologie politique interroge : est-elle de gauche, est-elle de droite ? De quoi est-elle le nom ? Andrew Dobson indiquait que les analyses de l’écologisme lui assignent quatre positions possibles : un nouvel ordre global (symbolisé par le rapport Brundtland), un autoritarisme centralisé (la « tragédie des communs » de Garrett Hardin), la commune autoritaire (Goldsmith en est fréquemment le symbole) et un anarchisme égalitaire et participatif.

A-t-il raison ? Trois conclusions émergent : le risque d’un « écofascisme » qui n’aurait rien d’écologiste, si les enjeux écologiques ne sont pas pris au sérieux ; l’apport de l’écologisme à une critique émancipatrice de la modernité, ne se confondant pas avec un antimodernisme rétrograde ; et la difficulté manifestée par les analystes comme par les acteurs, pour saisir ce courant.

L’écologie autoritaire interroge et examine la façon dont l’écologisme se confronte à ses autres aspects idéologiques, dans le contexte français : libéralisme, socialisme et conservatisme.

1. L’exploration de la face cachée de la Terre
2. Qui sont les écologistes ?
3. Le scepticisme libéral
4. Vers l’écosocialisme ?
5. Du centrisme à l’écofascisme

Fabrice Flipo

Fabrice Flipo est professeur en philosophie des sciences et en philosophie politique à Télécom EM. Il est chercheur au Laboratoire de changement social et politique de l’université Paris 7 Diderot ainsi que l’auteur de plusieurs livres sur l’écologie politique et l’émancipation.

Avant-propos Table des matières