266 pages - janvier 2021
ISBN papier : 9781789480115
ISBN ebook : 9781789490114

Code ERC :

SH3 The Social World, Diversity, Population
SH3_3 Social integration, exclusion, prosocial behaviour
SH3_7 Social policies, welfare
SH3_11 Social aspects of learning, curriculum studies, educational policies

Papier
97,00
Ebook
20,00
 
Effacer

– Papier :
***Compte tenu de la situation sanitaire, les expéditions seront probablement ralenties***

Livraison offerte pour toute commande directe effectuée sur le site istegroup.com
Délai de livraison : environ deux semaines
Envois uniquement vers : France métropolitaine, Belgique, Suisse et Luxembourg
Impression en couleur
Un ebook de l’ouvrage (à l’exception des titres de l’Encyclopédie SCIENCES) est offert pour tout achat
de sa version papier sur notre site, il vous sera envoyé après la finalisation de votre commande
Offre non applicable aux librairies

– Ebook :
Prix réservé aux particuliers
Pour les institutions : nous contacter 
Nos ebooks sont au format PDF (compatible sur tout support)

L’impératif d’accessibilité qui préside aux politiques éducatives consacre une réinvention de l’école par-delà la scolarisation d’élèves handicapés.

L’accessibilité ou la réinvention de l’école étudie les mutations qui ont redéfini les rôles et les missions de l’école en lui demandant de porter le regard sur les obstacles aux apprentissages imposés aux élèves, quelle que soit leur particularité, pour se rendre accessible au plus grand nombre. L’ouvrage analyse également la manière dont les acteurs de l’école se saisissent de l’impératif d’accessibilité pour faire vivre au quotidien ses principes, ainsi que les stratégies développées par les enseignants pour rendre accessibles les environnements scolaires, les conditions de mobilisation des technologies numériques et la redéfinition des relations entre les enseignants et les enseignants spécialisés. Il appréhende, enfin, les nouvelles figures de l’inéducabilité instituées par l’impératif d’accessibilité et propose une grammaire de l’accessibilité dont le respect conditionne l’accessibilisation des environnements scolaires et la mise en oeuvre des politiques inclusives.

Partie 1. De l’accessibilité comme impératif de société
Partie 2. L’école face à l’impératif d’accessibilité
Partie 3. L’accessibilité ou la reconfiguration de la difficulté scolaire

Serge Ebersold

Serge Ebersold est professeur au CNAM où il occupe la chaire Accessibilité. Dans une perspective internationale, ses travaux relient la question de l’accessibilité aux mutations de l’action publique et portent sur les politiques, les stratégies et les pratiques présidant à l’accessibilisation des environnements scolaires et sociaux.

Chapitre 1

Contours et enjeux de l’accessibilité (pages : 19-37)

Ce chapitre s’intéresse aux conditions d’institutionnalisation de l’impératif d’accessibilité en éducation. Il insiste sur l’avènement de nouvelles conceptions de la justice sociale pour ensuite décrire les conceptions dominantes de l’accessibilité qui le caractérisent. Il rapporte enfin l’impératif d’accessibilité à une redéfinition des rôles et des missions de l’école et à la consécration de nouvelles formes de normativité.


Chapitre 2

Inclusion et accessibilité : 50 ans de changements (pages : 39-62)

Ce chapitre retrace les principaux changements intervenus au Royaume-Uni ayant conduit à l’inclusion de « tous » les enfants dans le système éducatif administré par le ministère de l’Éducation, même si cela ne signifie pas pour autant que tous les enfants soient inclus dans les écoles traditionnelles. Il identifie ensuite les domaines clés des systèmes éducatifs ayant besoin d’être réformés pour parvenir à une complète intégration.


Chapitre 3

Impératif d’accessibilité et politiques d’évaluation (pages : 63-79)

Les quatre dernières décennies ont été marquées par un développement des dispositifs d’évaluation (évaluation des acquis des élèves, des établissements scolaires, des politiques éducatives, etc.). Ce chapitre analyse comment le nouveau paradigme post-bureaucratique, qui résulte de ce phénomène, croise sur de multiples dimensions les orientations de l’impératif de l’accessibilité (contextualisation des droits, promotion de solidarités individuelles à travers le principe d’équité, responsabilité sociale des établissements scolaires, individualisation des pratiques pédagogiques, etc.).


Chapitre 4

L’accessibilité pédagogique : un catalyseur de pratiques novatrices (pages : 83-101)

Ce chapitre s’intéresse aux conditions d’opérationnalisation pédagogique et didactique de l’impératif d’accessibilité. Il analyse l’assimilabilité de l’impératif de l’accessibilité au niveau de chaque élément constitutif du noyau pédagogique des environnements scolaires et des pratiques enseignantes. Il présente également les conditions de l’émergence et d’exploitation de pratiques novatrices à l’intérieur d’environnements d’enseignement et d’apprentissage.


Chapitre 5

Forme scolaire et accessibilisation pédagogique et didactique (pages : 103-121)

Ce chapitre propose des éléments de réflexion sur le processus d’accessibilisation pédagogique et didactique des situations d’apprentissage, dans le cadre de la forme scolaire traditionnelle. Il décrit les gestes et les postures des enseignants visant à rendre accessibles les environnements scolaires, à partir de trois vecteurs pratiques : les gestes d’aide à l’étude, l’usage des outils numériques et les adaptations pédagogiques et didactiques.


Chapitre 6

La contribution des technologies numériques à l’accessibilité des environnements d’apprentissage (pages : 123-143)

Cette étude relie l’impératif d’accessibilité aux nouvelles approches de l’enseignement et de l’apprentissage soutenues par l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les contextes éducatifs. Elle souligne que la manière dont nous utilisons les TIC dans et en dehors du système éducatif, et non la technologie elle-même, nécessite de repenser et de reconfigurer en permanence l’éducation, avec des implications à la fois sur les organisations éducatives, les enseignants et les élèves.


Chapitre 7

La reconfiguration du métier d’enseignant dans la dynamique de l’accessibilité (pages : 145-161)

Ce chapitre relie l’impératif d’accessibilité à la reconfiguration du métier d’enseignant. Il décrit les glissements de perspective spécifiant l’avènement d’un professeur inclusif, professionnel de l’accessibilité pédagogique pour tout élève, et la redéfinition des rapports avec les spécialistes de la diversité scolaire entrainée. S’il souligne aussi les inquiétudes légitimes générées auprès des enseignants par ces glissements, il dépeint aussi les formes d’innovation induites.


Chapitre 8

Modes d’accessibilisation et redéfinition de la scolarisation (pages : 165-183)

Ce chapitre montre en quoi la notion de scolarisation ne cesse historiquement de se redéfinir dans la logique des différentes entreprises visant à la rendre plus accessible. Ainsi, il argumente en quoi la perspective dite inclusive actuelle, si elle entend remettre en question les logiques d’exclusion, engage aussi une nouvelle conception politique de l’école, associant un changement de sa forme institutionnelle à de nouvelles formes d’attentes du travail scolaire, qui opacifient ses visées de justice.


Chapitre 9

Les unités d’enseignement externalisées : un outil d’accessibilisation de l’institution scolaire ? (pages : 185-203)

Les unités d’enseignement externalisées veulent rendre l’école accessible aux élèves admis en établissements spécialisés afin de concrétiser leur droit à l’éducation dans une institution de droit commun. Elles représentent un support autour duquel se construit une conception légitime de l’accessibilité et se hiérarchisent les populations scolaires. Ce chapitre analyse leurs conditions d’institutionnalisation, les stratégies de légitimation scolaire des élèves et les conceptions de l’accessibilité promues.


Chapitre 10

Figures de l’allophonie, conceptions de l’accessibilité et inégalités sociales (pages : 205-224)

Dans les quotidiennetés scolaires, l’accessibilisation de l’environnement scolaire découle de stratégies de légitimation et d’institutionnalisation de la diversité des profils éducatifs qui conduisent à une hiérarchisation de la dignité scolaire que peuvent revendiquer les élèves. Cette étude corrèle ces stratégies à l’articulation de différentes conceptions de l’accessibilité à l’égard des élèves migrants et à la façon dont les acteurs la mettent en scène et en sens dans leur quotidien.


Chapitre 11

L’accessibilité face à sa grammaire (pages : 225-249)

La performativité de l’impératif d’accessibilité dépend de la prise en compte de sa grammaire et de l’ordonnancement des notions d’accès, d’accessible et d’accessibilisation. Cet ordonnancement qualifie ce qui fait accessibilité par rapport à l’inaccessibilité, légitime au quotidien les principes revendiqués et préside aux formes de visibilité sociale qu’acquièrent les personnes.