250 pages - janvier 2021
ISBN papier : 9781789480146
ISBN ebook : 9781789490145

Code ERC :

PE10 Earth System Science
PE10_5 Geology, tectonics, volcanology
PE10_13 Physical geography
PE10_18 Cryosphere, dynamics of snow and ice cover, sea ice, permafrosts and ice sheets

Papier
97,00
Ebook
20,00
 
Effacer

– Papier :
Livraison offerte pour toute commande directe effectuée sur le site istegroup.com
Délai de livraison : environ deux semaines
Envois uniquement vers : France métropolitaine, Belgique, Suisse et Luxembourg
Impression en couleur
Un ebook de l’ouvrage (à l’exception des titres de l’Encyclopédie SCIENCES) est offert pour tout achat
de sa version papier sur notre site, il vous sera envoyé après la finalisation de votre commande
Offre non applicable aux librairies

– Ebook :
Prix réservé aux particuliers
Pour les institutions : nous contacter 
Nos ebooks sont au format PDF (compatible sur tout support)

L’Islande est une île volcanique unique du fait de sa position au centre de l’Atlantique et de son englacement répété. C’est un enregistreur précis de l’évolution à la fois géodynamique et climatique régionale depuis au moins 15 millions d’années.

Cet ouvrage retrace l’histoire de cette île, liée à l’ouverture de l’Atlantique Nord et au recyclage d’une suture ancienne, celle de l’océan Iapetus. Il offre une lecture de l’évolution climatique sous contrôle de la dynamique du fond océanique et analyse la dérive de la plaque Jan Mayen et l’insularisation de la ride Groenland-Féroé, qui ont donné naissance à l’Islande. Il traite enfin de la migration du point chaud profond islandais et de l’épanchement majeur de laves qui ont, depuis plusieurs millions d’années, façonné cette île.

Cet ouvrage allie les géodynamiques interne et externe de notre planète pour comprendre le fonctionnement de cette île et son rôle comme enregistreur de l’évolution paléoclimatique de l’hémisphère nord.

1. L’Islande, dans la lignée de deux océans
2. L’Islande, un rift océanique émergé
3. L’Islande, un héritage de l’histoire de l’Atlantique Nord

Brigitte Van Vliet-Lanoë

Directrice de recherche émérite au CNRS, Brigitte Van Vliet-Lanoë fait partie du laboratoire Géosciences Océan de l’Université de Bretagne Occidentale. Géologue de la surface, elle est spécialiste en stratigraphie et formations sédimentaires des environnements froids continentaux et de leurs déformations par la paléoséismicité.

Chapitre 1

L’Islande, dans la lignée de deux océans (pages : 23-43)

L’Islande est une école de géologie à ciel ouvert. Cette île volcanique jeune et isolée au milieu de l’Atlantique, découverte récemment, est couverte de manière récurrente par les glaciers. C’est de plus un enregistreur de la circulation thermohaline et du climat régional. La superposition d’un point chaud et de la ride médio-atlantique contrôle depuis le Néogène son fonctionnement, entre éruptions, séismes, crues et géothermie.


Chapitre 2

L’Islande, un rift océanique émergé (pages : 45-137)

Le rift islandais actuel est constitué de trois branches, chacune incluant plusieurs systèmes volcano-tectoniques disposés en échelon. Il a été précédé de rifts plus anciens, dits « paléo-rifts », et est décalé vers l’est par rapport à l’axe de la dorsale médio-atlantique. Il est relié à celle-ci par deux zones transformantes qui sont le siège d’une microséismicité permanente et de séismes majeurs. Histoire, géométrie et mécanismes de ces différentes structures tectoniques sont présentés dans cette étude.


Chapitre 3

L’Islande, un héritage de l’histoire de l’Atlantique Nord (pages : 139-203)

La localisation de l’Islande au sein de l’Atlantique Nord-Est est la conséquence d’une évolution géodynamique complexe depuis le Paléozoïque, la fragmentation progressive de la Laurussia, mettant en jeu héritage tectonique et dynamique du manteau. La rupture continentale finale s’est produite au Paléogène avec la formation de marges passives volcaniques de part et d’autre du Groenland. L’origine de l’Islande est discutée dans ce contexte.