266 pages - octobre 2016
ISBN papier : 9781784051976
ISBN ebook : 9781784061975
Ouvrage papier 35,00 Acheter sur Amazon

Disponible chez votre libraire
ou chez Amazon


Ebook

9,90

Prix réservé aux particuliers.
Licences pour les institutions : nous contacter
Nos e-books sont au format PDF (compatible sur tout support).

Chaque discipline se fonde en principe à travers son propre langage. Partagée entre objectivité scientifique et subjectivité autobiographique, l’ethnologie vit quant à elle un dialogue complexe voire conflictuel avec la littérature.

Les écrits des ethnologues de la première génération – Marcel Griaule, Maurice Leenhardt, Claude Lévi-Strauss, Michel Leiris et Alfred Métraux – reflètent ce dédoublement de l’écriture où cohabitent textes classiques et productions plus expérimentales. Ces auteurs placent la réalité du terrain au coeur de leurs récits à un moment historique où l’ethnologie française développe ce type de recherche.

Le texte et le terrain analyse l’écriture dédoublée comme un phénomène qui incarne à lui seul la tension de cet échange disciplinaire, faisant naître le besoin d’écrire autrement afin de mieux se définir soi-même et de renforcer ses propres bases identitaires. Il explore la façon dont le langage cherche à garder l’authenticité de l’expérience en analysant les rapports du texte et du terrain.

1. Ethnologie et littérature : un lien historique fondateur
2. Explorer d’autres possibles de soi
3. Les mots du négatif
4. Ce que l’écriture ethnologique dit au langage littéraire

Hervé Moëlo

Docteur ès lettres et responsable du Centre de ressources en lecture-écriture de la ville de Nantes, Hervé Moëlo développe des projets de médiation de l’écrit, en tirant les bénéfices pratiques et théoriques de l’écriture du terrain ethnologique.

Introduction Table des matières