206 pages - septembre 2017
ISBN papier : 9781784053109
ISBN ebook : 9781784063108
Papier
29,00
Ebook
9,90
 
Effacer

– Papier :
Livraison offerte pour toute commande directe effectuée sur le site istegroup.com
Délai de livraison : environ une semaine
Envois uniquement vers : France métropolitaine, Belgique, Suisse et Luxembourg
Impression en couleur
Un ebook de l’ouvrage est offert pour toute commande de sa version papier passée directement sur notre site
Il vous sera envoyé après la finalisation de votre commande
Offre non applicable aux librairies

– Ebook :
Prix réservé aux particuliers
Pour les institutions : nous contacter 
Nos ebooks sont au format PDF (compatible sur tout support)

La relation entre techniques et sciences est étrangement négligée, évitée ou confiée à des intuitions discrètes, bien que sa clarification soit déterminante, notamment pour toute programmation d’une interdisciplinarité.

Technicité versus scientificité montre que cette relation, sitôt qu’on l’interroge au lieu de la contourner, se révèle omniprésente dans les sciences, extrêmement diversifiée parmi elles et très modulable au cours des phases d’une recherche.

Quatre anthropologues proposent ici des approches très différentes : ils ne prétendent pas épuiser le sujet, mais au moins montrer que ce contournement régulier est lourd de conséquences et qu’un vaste chantier devrait renaître à cet endroit.

1. L’artisan, le sage et l’ironique : ébauche d’une sociogenèse des savoirs
2. La technicisation des neurosciences : les usages des logiciels de traitement d’images dans l’étude du cerveau
3. La cryptographie, science humaine ? Modèles, matrices, outils et cadres de référence
4. La beauté de l’équation. L’anthropologue et l’ingénieur dans les processus de conception

Giulia Anichini

Giulia Anichini est post-doctorante au Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST) de Montréal. Son travail porte sur les pratiques cartographiques dans la recherche en neuroscience et en particulier sur l’utilisation d’images IRM dans l’étude du cerveau.

Flavia Carraro

Flavia Carraro est post-doctorante au Research Institute for the History of Technology and Science, Deutsches Museum, à Munich. Ses investigations anthropologiques sont centrées sur l’analyse des codes : algorithmisation et techniques, computation et interprétation.

Philippe Geslin

Philippe Geslin, professeur à l’University of Applied Sciences, en Suisse, concilie l’anthropologie, l’ergonomie et la technologie sur un vaste éventail de recherches appliquées et à partir de terrains très divers.

Georges Guille-Escuret

Georges Guille-Escuret, directeur de recherche au CNRS, est docteur en anthropologie et en biologie animale. Il a produit de nombreux travaux sur les conditions d’une coopération entre sciences sociales et écologie.


Introduction Table des matières