334 pages - janvier 2022
ISBN papier : 9781789480528
ISBN ebook : 9781789490527

Code ERC :

LS8 Ecology, Evolution and Environmental Biology
LS8_1 Ecosystem and community ecology, macroecology
SH2 Institutions, Values, Environment and Space
SH2_6 Sustainability sciences, environment and resources

 
Effacer

– Papier :
Livraison offerte pour toute commande directe effectuée sur le site istegroup.com
Délai de livraison : environ deux semaines
Envois uniquement vers : France métropolitaine, Belgique, Suisse et Luxembourg
Impression en couleur
Un ebook de l’ouvrage (à l’exception des titres de l’Encyclopédie SCIENCES) est offert pour tout achat
de sa version papier sur notre site, il vous sera envoyé après la finalisation de votre commande
Offre non applicable aux librairies

– Ebook :
Prix réservé aux particuliers
Pour les institutions : nous contacter 
Nos ebooks sont au format PDF (compatible sur tout support)

La notion de socio-écosystème répond à la nécessité de comprendre, dans l’Anthropocène, comment interagissent les processus adaptatifs dont résulte la coévolution des êtres vivants. Étudier les socio-écosystèmes, c’est tenir compte de la diversité des échelles d’espace et de temps afin de pénétrer l’enchevêtrement des forces écologiques, sociales et économiques dont émerge un ensemble de dynamiques complexes qui conditionnent l’habitabilité de la terre.

Cet ouvrage analyse, par des cas concrets dans des socio-écosystèmes régionaux et sur plusieurs continents, comment la recherche-action a permis de trouver des réponses à des questions touchant à la fois à l’agriculture, la santé et la protection de la biodiversité. Il montre que ces entreprises n’auraient pu aboutir sans la mobilisation conjointe de pratiques liant la communauté des vivants et des objets, la communauté des savoirs et les communautés d’action. Ces exemples s’accompagnent également d’une réflexion sur les conditions qui permettent de mener ces recherches à leur terme.

 

La presse en parle
En Direct – Le journal de la recherche et du transfert de l’Arc Jurassien
Numéro 302 – Septembre-Octobre 2022
Une démarche scientifique fédérative pour mieux étudier les socio-écosystèmes

1. Mutations agricoles et pullulations de campagnols prairiaux
2. La pollution d’une rivière : enquête sociologique sur les savoirs et les expertises
3. Environnement de la ferme, lait cru et immunité : une étude « sur le terrain » de l’apprentissage de la tolérance
4. Écologie de la transmission de l’échinocoque multiloculaire
5. Les visions « indigènes » de la maladie et des risques liés à l’échinococcose alvéolaire
6. Conservation du rhinopithèque de Biet
7. Le choléra en Afrique, du fatalisme à l’espoir d’une élimination : histoire de la révolte contre un statu quo

Patrick Giraudoux

Patrick Giraudoux est professeur émérite d’écologie à l’Université Bourgogne Franche-Comté et professeur distingué de l’Université des finances et de l’économie du Yunnan en Chine. Il a fondé et dirigé plusieurs unités de recherche, masters multidisciplinaires et la Zone atelier Arc Jurassien du CNRS.

Chapitre 1

Mutations agricoles et pullulations de campagnols prairiaux (pages : 23-71)

Quarante années de recherche sur les causes et conséquences et sur le contrôle de pullulations de campagnols dans les prairies du massif du Jura montrent qu’il n’y a pas d’autre action efficace que celles qui se fondent sur la reconnaissance de la dimension multifactorielle du phénomène et la mise en action sur le long terme de collectifs des secteurs concernés (agriculteurs, chasseurs, naturalistes, administrations, chercheurs, etc.).


Chapitre 2

La pollution d’une rivière : enquête sociologique sur les savoirs et les expertises (pages : 73-107)

La découverte d’épisodes de mortalité piscicole dans les rivières de Franche-Comté a été à l’origine d’une controverse sur les causes et les responsabilités relatives à ce phénomène. Ce chapitre montre les différents types d’acteurs et de savoirs impliqués dans la qualification de la situation. Il revient également sur l’implication de trois groupes de scientifiques pour en analyser les différentes postures.


Chapitre 3

Environnement de la ferme, lait cru et immunité : une étude « sur le terrain » de l’apprentissage de la tolérance (pages : 109-160)

L’étude de cohorte PASTURE qui combine depuis 18 ans dans 5 pays européens des études environnementales, microbiologiques, génétiques, et immunologiques chez des enfants vivant ou non dans des fermes d’élevage laitier montre que la biodiversité des milieux de vie traditionnels ruraux est un rempart à l’augmentation sans précédent de la prévalence des maladies allergiques dans la deuxième moitié du XXème siècle.


Chapitre 4

Écologie de la transmission de l’échinocoque multiloculaire (pages : 161-203)

L’échinocoque multiloculaire est un parasite provoquant une maladie mortelle pour les humains, l’échinococcose alvéolaire. La combinaison des recherches menées sur les plateaux du Jura, puis en Chine de l’ouest et au Kirgizhistan, permet d’établir, par une approche écoépidémiologique, un tableau des facteurs écologiques et socio-économiques qui favorisent l’émergence de « paysages à risque » et l’enclenchement de processus qui mènent le parasite jusqu’aux personnes.


Chapitre 5

Les visions « indigènes » de la maladie et des risques liés à l’échinococcose alvéolaire (pages : 205-223)

Ce chapitre tente de saisir les visions indigènes de la maladie dans la population agricole, à propos de l’échinococcose alvéolaire. Le rapport des acteurs à la santé et à la prévention active dépend de celui qu’ils entretiennent avec la nature - généreuse et saine, ou au contraire dangereuse et polluée- et d’autre part de la proximité spatiale d’une personne malade ou décédée de cette maladie.


Chapitre 6

Conservation du rhinopithèque de Biet (pages : 225-258)

Le Rhinopithèque de Biet est une espèce de primate endémique du sud-est du Tibet et du Yunnan. Victime de la fragmentation de son habitat forestier et du braconnage, l’espèce était en danger d’extinction. Pour résoudre des questions relatives à la restauration de son habitat, à la viabilité de populations isolées et à l’écotourisme, un itinéraire de recherche adaptatif est mis en œuvre.


Chapitre 7

Le choléra en Afrique, du fatalisme à l’espoir d’une élimination : histoire de la révolte contre un statu quo (pages : 259-296)

Partant de l’itinéraire personnel d’un médecin « du bout de la piste » en RDC jusqu’à sa thèse et à la fondation d’un master d’écologie des maladies infectieuses à Kinshasa, ce chapitre décrit comment une approche écoépidémiologique permet de comprendre la socio-écologie de transmission du choléra dans la région des Grands Lacs africains. Elle est à l’origine du Plan Stratégique Multisectoriel pour l’Elimination du Choléra en RDC.