316 pages - avril 2017
ISBN papier : 9781784052379
ISBN ebook : 9781784062378
Ouvrage papier 15,00 Acheter sur Amazon

Disponible chez votre libraire
ou chez Amazon


Ebook

9,90

Prix réservé aux particuliers.
Licences pour les institutions : nous contacter
Nos e-books sont au format PDF (compatible sur tout support).

Pratique et conceptuelle, la série Innovation et recherche responsables contribue à la clarification de cette nouvelle exigence pour toutes les sciences et l’innovation technologique. Elle aborde la responsabilité de façon pluraliste et internationale, en exploitant diverses ressources philosophiques. Elle traite notamment des thèmes suivants : éthique, contingence, économie normative, liberté, responsabilité sociétale des entreprises (RSE), évaluation technologique participative, développement durable, géoengineering, principe de précaution, normes, interdisciplinarité et gouvernance climatique.

S’appuyant sur des contributions philosophiques, politiques et scientifiques, cet ouvrage va au-delà de l’univers de la recherche et de l’innovation et offre une discussion démocratique et multidimensionnelle du meilleur des mondes. L’auteur y présente une éthique des sciences renouvelée et pluraliste (méta-éthique) englobant des aspects politiques et économiques.

L’apport de La délibération des meilleurs des mondes est double. En plus d’aider à la décision responsable en contexte d’incertitude scientifique, il offre une nouvelle interprétation du principe de précaution comme forme de gouvernance interdisciplinaire apte à anticiper les mondes à venir.

1. Difficultés du jugement et pluralisme éthique des valeurs
2. Pluralisme éthique des théories éthiques au coeur de l’évaluation
3. La démocratie délibérative au risque du pluralisme éthique
4. Décider de et dans l’incertitude avec le méta-principe de précaution
5. Entre sciences et éthique : une nouvelle querelle des facultés ?
6. Co-argumentation dans un contexte de pluralisme disciplinaire

Bernard Reber

Bernard Reber, philosophe (HDR, Sorbonne) et docteur en recherches politiques de l’Ecole des hautes études en sciences sociales, est directeur de recherche au CNRS et membre du Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof).

Avant-propos Table des matières