204 pages - avril 2016
ISBN papier : 9781784051433
ISBN ebook : 9781784061432

Cet ouvrage présente les principaux travaux sur l’Innovation et la recherche responsables (IRR) envisagées sous l’angle de la responsabilité morale, dont il mobilise pas moins de dix conceptions pour dégager celles qui sont positives et défendre un pluralisme interprétatif et combinatoire.

Ouvrage papier 19,00 Acheter sur Amazon

Disponible chez votre libraire
ou chez Amazon


Ebook

9,90

Prix réservé aux particuliers.
Licences pour les institutions : nous contacter
Nos e-books sont au format PDF (compatible sur tout support).

Pratique et conceptuelle, la série Innovation et recherche responsables contribue à la clarification de cette nouvelle exigence pour toutes les sciences et l’innovation technologique. Elle aborde la responsabilité de façon pluraliste et internationale, en exploitant diverses ressources philosophiques. Elle traite notamment des thèmes suivants : éthique, contingence, économie normative, liberté, responsabilité sociétale des entreprises (RSE), évaluation technologique participative, développement durable, géoengineering, principe de précaution, normes, interdisciplinarité et gouvernance climatique.

Les bouleversements scientifiques et technologiques du XXe siècle et les questions et difficultés qui les ont accompagnés (changement climatique, énergie nucléaire, OGM…) ont accru la nécessité de penser et d’encadrer le progrès technoscientifique et ses conséquences. Les évaluations d’experts et les comités d’éthique ne peuvent cependant plus être aujourd’hui les seules sources de légitimité pour appréhender l’acceptabilité sociale et la désirabilité éthique de ces progrès. La responsabilité doit être plus largement partagée, tant au sein de la société que dans la conduite des projets de recherche et d’innovation.

Cet ouvrage présente les principaux travaux sur l’Innovation et la recherche responsables (IRR) envisagées sous l’angle de la responsabilité morale, dont il mobilise pas moins de dix conceptions pour dégager celles qui sont positives et défendre un pluralisme interprétatif et combinatoire. En ce sens, il fait preuve d’innovation morale. Il analyse de nombreux cas et propose des perspectives rarement abordées dans ce domaine émergent (pratiques actuelles d’évaluation éthique, souci de l’intégrité dans la recherche, dispositifs d’évaluation technologique participative…). Il contribue aux promesses de l’IRR, qui reste largement sous-déterminée théoriquement alors même qu’elle reconfigure les relations entre sciences, innovation et société.

1. Expertise éthique de la recherche
2. L’innovation et la recherche responsables : une notion composite et ambitieuse
3. La responsabilité : un concept polysémique
4. La responsabilité pour l’innovation et la recherche : nécessité d’une innovation morale
5. Dispositifs de gouvernance et IRR à l’épreuve

Sophie Pellé

Sophie Pellé est docteure en épistémologie économique (université Panthéon Sorbonne). Depuis 2010, elle se consacre à l’éthique et à la gouvernance des nouvelles technologies (projet ANR, nano2e et projet européen GREAT) ainsi qu’aux différents aspects des liens possibles entre économie et éthique.

Bernard Reber

Bernard Reber, philosophe (HDR, Sorbonne) et docteur en recherches politiques de l’Ecole des hautes études en sciences sociales, est directeur de recherche au CNRS et membre du Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof).

Avant-propos Table des matières