214 pages - juin 2020
ISBN papier : 9781784056780
ISBN ebook : 9781784066789
Papier
49,00
Ebook
9,90
 
Effacer

– Papier :
Livraison offerte pour toute commande directe effectuée sur le site istegroup.com
Délai de livraison : environ une semaine
Envois uniquement vers : France métropolitaine, Belgique, Suisse et Luxembourg
Impression en couleur
Un ebook de l’ouvrage est offert pour toute commande de sa version papier passée directement sur notre site
Il vous sera envoyé après la finalisation de votre commande
Offre non applicable aux librairies

– Ebook :
Prix réservé aux particuliers
Pour les institutions : nous contacter 
Nos ebooks sont au format PDF (compatible sur tout support)

Banalisation de ses biens, pollution environnementale, délocalisation et exploitation de mains-d’oeuvre bon marché ou incitation à la surconsommation : ces traits caractérisent l’industrie de la mode de luxe, alors que le secteur ne cesse d’afficher des résultats économiques en hausse constante.

Cet ouvrage interroge la façon dont les médiations de la mode de luxe marchand permettent à cette industrie de se présenter comme une instance qui ne serait pas exclusivement marchande. Ces médiations sont analysées en tant que politiques « re-présentationnelles » : des actions qui visent à produire du commun, mais aussi à instaurer un dispositif de visibilité permettant aux acteurs du luxe de se requalifier à partir des processus de réécriture, de réinvestissement et de reformulation.

Politiques de re-présentation de l’industrie de la mode présente des analyses sémio-communicationnelles de nombreuses stratégies du secteur (publicités, expositions muséales, scénographies marchandes) et rend compte de la façon dont ces stratégies reflètent le modèle socio-économique de la mode de luxe.

1. La re-présentation comme forme de légitimation artistique et culturelle
2. Investir le musée, transformer le magasin : la re-présentation comme événement itératif
3. La re-présentation comme forme de cultualisation
4. La re-présentation comme réécriture du politique
5. L’industrialisation de la créativité
6. Réinvestir, détourner, reformuler et divertir : la forme-loisir de l’industrie de la mode

Eleni Mouratidou

Eleni Mouratidou est maîtresse de conférences habilitée à diriger des recherches à l’Université Paris 13 et chercheuse au LabSIC. Ses recherches portent sur les processus de réécriture et de représentation du social, notamment dans le cadre des médiations marchandes.


Introduction Table des matières