200 pages - novembre 2022
ISBN papier : 9781784059026
ISBN ebook : 9781784069025

 
Effacer

– Papier :
Livraison offerte pour toute commande directe effectuée sur le site istegroup.com
Délai de livraison : environ deux semaines
Envois uniquement vers : France métropolitaine, Belgique, Suisse et Luxembourg
Impression en couleur
Un ebook de l’ouvrage (à l’exception des titres de l’Encyclopédie SCIENCES) est offert pour tout achat
de sa version papier sur notre site, il vous sera envoyé après la finalisation de votre commande
Offre non applicable aux librairies

– Ebook :
Prix réservé aux particuliers
Pour les institutions : nous contacter 
Nos ebooks sont au format PDF (compatible sur tout support)

L’Univers est fait de systèmes composés d’un très grand nombre de particules interagissant de manière complexe. Lors de l’étude de tels systèmes, une approche microscopique exacte est hors de portée. En pratique, la meilleure stratégie est celle qui saura « faire le tri » entre l’information superflue et l’information nécessaire pour prédire leur évolution. Deux grandes approches s’opposent : les théories cinétiques et hydrodynamiques.

Phénomènes collectifs dans les plasmas et ailleurs présente les bases théoriques de ces approches cinétique et hydrodynamique, leurs limites, les liens qui existent entre elles ainsi que leur extension à la mécanique quantique et à la relativité.

Ces méthodes sont nées en partie dans l’étude des plasmas, mais elles trouvent des applications plus contemporaines. Les approches sont développées dans un cadre général, suivi d’applications dans les plasmas, la gravitation, les condensats de Bose-Einstein et la matière noire. Un accent particulier est mis sur les analogies qui peuvent être faites entre ces différents systèmes.

1. Théorie cinétique
2. Approche hydrodynamique
3. Modèles quantiques
4. Généralisation relativiste
5. Plasmas
6. Systèmes gravitationnels
7. Condensats de Bose-Einstein
8. Cosmologie et modèles de matière noire

Kamel Ourabah

Kamel Ourabah est maître de conférences à l’Université des sciences et de la technologie Houari-Boumédiène (Algérie). Ses activités de recherche portent essentiellement sur la physique statistique et ses applications dans les plasmas, la gravitation et la cosmologie.