184 pages - janvier 2018
ISBN papier : 9781784053444
ISBN ebook : 9781784063443
Ouvrage papier 39,00 Acheter sur Amazon

Disponible chez votre libraire
ou chez Amazon


Ebook

9,90

Prix réservé aux particuliers.
Licences pour les institutions : nous contacter
Nos e-books sont au format PDF (compatible sur tout support).

Par ses approches socio-historique, socio-économique et socio-politique, la série Informatique et société connectées offre une réflexion critique sur l’omniprésence de l’informatique dans la société et sur les enjeux qu’elle suscite à travers les questions relatives à la cybersurveillance, aux libertés individuelles et collectives, à l’impact environ-nemental et à l’hyperconnectivité.

Le Darknet suscite depuis plusieurs années fascination et inquiétude. Internet caché, web profond, darknet, deep web, ces termes souvent confondus désignent des réalités pourtant bien différentes.

Depuis l’apparition du hacking et le développement du téléchargement illégal jusqu’à la création des véritables réseaux parallèles que constituent Tor, I2P ou Freenet, les darknets sont un phénomène informatique en passe de devenir un phénomène de société. Alors que Facebook ou Twitter ont déjà fait leur entrée sur Tor, cryptoanarchistes, activistes et lanceurs d’alerte côtoient encore pirates informatiques et vendeurs de stupéfiants sur des réseaux cachés qui s’ouvrent lentement au grand public.

Géopolitique du Darknet retrace l’historique de la création et du développement de ces réseaux parallèles et analyse les implications géopolitiques, économiques et socioculturelles du phénomène en termes de cybersécurité, de préservation des libertés individuelles et de gouvernance globale d’Internet.

 

La presse en parle

Boulevard Voltaire, 15 mars 2019

1. Fragmentation et cloisonnement de l’espace virtuel
2. Société de contrôle et panoptisme
3. Internet, une gouvernance sujette à controverse
4. D’ARPANET au darknet. Quand les États perdent la guerre de la cryptographie
5. Des sneaker nets aux darknets
6. Géopolitique et cybersécurité

Laurent Gayard

Laurent Gayard est professeur d’histoire et de sciences politiques à l’Institut catholique de Paris. Élève à l’EHESS, il a obtenu un doctorat en études politiques du centre Raymond Aron.

Avant-propos et introduction Table des matières