190 pages - avril 2016
ISBN papier : 9781784051426
ISBN ebook : 9781784061425
Papier
25,00
Ebook
9,90
 
Effacer

– Papier :
Livraison offerte pour toute commande directe effectuée sur le site istegroup.com
Délai de livraison : environ une semaine
Envois uniquement vers : France métropolitaine, Belgique, Suisse et Luxembourg
Impression en couleur
Un ebook de l’ouvrage est offert pour toute commande de sa version papier passée directement sur notre site
Il vous sera envoyé après la finalisation de votre commande

– Ebook :
Prix réservé aux particuliers
Pour les institutions : nous contacter 
Nos ebooks sont au format PDF (compatible sur tout support)

Les procédés stéréoscopiques, qui permettent de reproduire la perception du relief, sont de plus en plus utilisés en réalité virtuelle et dans les divertissements ; en marge de leur succès, des questions se posent cependant sur la fatigue visuelle qu’ils peuvent engendrer, de plus en plus ressentie par les utilisateurs. Cet ouvrage explique les grands principes de la vision stéréoscopique et les raisons pour lesquelles celle-ci peut être source de fatigue.

Il se découpe en quatre parties : la première détaille le fonctionnement naturel de la vision, la seconde étudie la reproduction technique de la perception en relief et la troisième est consacrée aux causes de la fatigue stéréoscopique. Enfin, la dernière partie propose deux techniques de réduction des contraintes visuelles basées sur une modification des stimuli pour amener à une réduction du conflit entre accommodation et vergence : l’une consiste à modifier l’image pour relâcher l’accommodation en gardant le relief ; l’autre propose de modifier le relief en conservant l’accommodation.

1. Principe de la perception du relief et des formes
2. Eléments technologiques
3. Causes des fatigues visuelles en vision stéréoscopique
4. Conséquences à court et long termes
5. Mesure de la fatigue visuelle
6. Diminution des fréquences spatiales
7. Réduction de la distance des caméras virtuelles

Laure Leroy

Diplômée de l’école polytechnique de Bruxelles, Laure Leroy a réalisé sa thèse de doctorat sur les interfaces stéréoscopiques à l’Ecole des mines de Paris. Spécialiste des systèmes de réalité virtuelle, elle est maître de conférences à l’université Paris 8.


Introduction Table des matières