302 pages - janvier 2023
ISBN papier : 9781784059132
ISBN ebook : 9781784069131

Effacer

– Papier (Collections classiques, Encyclopédie SCIENCES) :
Livraison offerte pour toute commande directe effectuée sur le site istegroup.com
Délai de livraison : environ deux semaines
Envois uniquement vers : France métropolitaine, Belgique, Suisse et Luxembourg
Impression en couleur
Un ebook de l’ouvrage (à l’exception des titres de l’Encyclopédie SCIENCES) est offert pour tout achat
de sa version papier sur notre site, il vous sera envoyé après la finalisation de votre commande
Offre non applicable aux librairies

– Ebook (Collections classiques, Encyclopédie SCIENCES, ISTE-TC) :
Prix réservé aux particuliers
Pour les institutions : nous contacter 
Nos ebooks sont au format PDF (compatible sur tout support)

L’ère de l’Anthropocène est marquée par une pression humaine si forte qu’elle a conduit à la sixième extinction de masse. La notion d’état de référence appliquée au domaine de la conservation de la biodiversité permet d’appréhender la domination des humains sur Terre comme un processus de modification de nos paysages qui n’est ni linéaire ni homogène.

Conservation de la biodiversité et état de référence s’articule autour de trois points clés. Il définit d’abord où et quand tout a « mal tourné », réfléchit ensuite à l’utilisation des états de référence pour élaborer des stratégies de conservation et propose enfin des exemples d’application concrète de la notion d’état de référence sur le littoral, la forêt et les paysages agropastoraux.

La conservation de la biodiversité est aujourd’hui confrontée à des choix nécessaires : revenir à des états moins modifiés par les humains qu’aujourd’hui, mais dans un monde qui a beaucoup changé ; laisser la nature de demain s’exprimer là où elle le peut encore, mais sans aucune feuille de route ; ou encore construire des alternatives basées sur des projets territoriaux.

1. États de référence temporels : trouver un point de bascule dans le passé
2. États de référence spatiaux : aller voir ailleurs au lieu de remonter le temps ?
3. Cartographier le restant de nature
4. L’état de référence : une construction sociale
5. Réensauvagement par le retour des fantômes du passé
6. Réensauvagement spontané par la déprise agricole
7. Géoprospective : à la recherche de scénarios potentiels
8. La place des connaissances écologiques dans les politiques d’absence de perte nette de biodiversité
9. Les états de référence mobilisés dans les espaces protégés littoraux : l’Anthropocène comme ligne de partage ?
10. États de référence et forêts françaises
11. Maintenir des paysages agropastoraux traditionnels ?

Laurent Godet

Laurent Godet est directeur de recherche au CNRS. Ses recherches portent sur l’anthropisation et ses impacts sur la biodiversité.

Simon Dufour

Maître de conférences en géographie à l’Université Rennes 2, Simon Dufour travaille sur la dynamique et la renaturation des hydrosystèmes.

Anne-Julia Rollet

Anne-Julia Rollet, maître de conférences en géographie à l’Université Rennes 2, étudie le fonctionnement hydrogéomorphologique et la gestion des cours d’eau.