202 pages - février 2019
ISBN papier : 9781784055301
ISBN ebook : 9781784065300
Ouvrage papier 49,00 Acheter sur Amazon

Disponible chez votre libraire
ou chez Amazon


Ebook

9,90

Prix réservé aux particuliers.
Licences pour les institutions : nous contacter
Nos e-books sont au format PDF (compatible sur tout support).

Chimie biphasique et le cas du solvant traite de l’amélioration des conditions réactionnelles pour inscrire la chimie dans le domaine durable.

L’ouvrage montre que la chimie supportée limite l’utilisation de solvants toxiques ou inflammables, puisqu’elle résume les purifications à de simples filtrations. Grâce aux scavengers commerciaux, les synthèses sur phase solide sont désormais accessibles à tous. Les techniques fluoreuses sont une alternative crédible et viable à la chimie sur support solide. La catalyse biphasique fluoreuse permet un recyclage extrêmement performant du catalyseur et présente un fort potentiel d’applicabilité au niveau industriel.

L’ouvrage fait également le tour des nombreux travaux qui ont permis de démontrer que l’eau est un solvant de choix pour la plupart des réactions de synthèse. Des sélectivités particulières peuvent être obtenues et les effets sur la thermodynamique permettent d’opérer à des températures plus basses, réalisant ainsi une économie d’énergie. Enfin, la grande diversité d’application des réactions sans solvant est illustrée.

1. Chimie supportée sur phase solide
2. Tags et phases perfluorés pour la synthèse et la catalyse
3. Chimie dans et sur l’eau
4. Chimie sans solvant

Jean-Philippe Goddard

Jean-Philippe Goddard est professeur de chimie moléculaire à l’Université de Haute Alsace et directeur adjoint du Laboratoire d’innovation moléculaire et applications.

Max Malacria

Max Malacria est professeur émérite à Sorbonne Université où il poursuit ses recherches dans le domaine de la catalyse, de la chimie radicalaire et de l’aromaticité.

Cyril Ollivier

Cyril Ollivier est directeur de recherche CNRS à l’Institut parisien de chimie moléculaire à Sorbonne Université.

Table des matières