164 pages - mai 2021
ISBN papier : 9781784057596
ISBN ebook : 9781784067595

 
Effacer

– Papier :
Livraison offerte pour toute commande directe effectuée sur le site istegroup.com
Délai de livraison : environ deux semaines
Envois uniquement vers : France métropolitaine, Belgique, Suisse et Luxembourg
Impression en couleur
Un ebook de l’ouvrage (à l’exception des titres de l’Encyclopédie SCIENCES) est offert pour tout achat
de sa version papier sur notre site, il vous sera envoyé après la finalisation de votre commande
Offre non applicable aux librairies

– Ebook :
Prix réservé aux particuliers
Pour les institutions : nous contacter 
Nos ebooks sont au format PDF (compatible sur tout support)

La communication politique s’est transformée en profondeur sous l’influence d’une numérisation accélérée des sociétés contemporaines dans le monde. Suite à cette révolution médiologique, les acteurs du monde politique ont massivement investi la sphère des réseaux socionumériques et notamment la plateforme de microblogging Twitter, que ce soit les hommes et femmes politiques eux-mêmes, leurs conseillers en image et en communication, les militants ou encore les sympathisants.

Rassemblant différents travaux sur le politique, la culture, et l’évolution de la communication politique à l’ère numérique, cet ouvrage propose une analyse anthropologique de la communication politique numérique, la « communication politweet ». Il délivre une réflexion sur la représentation politique et la reconfiguration des rites politiques à l’ère de Twitter dans les sociétés démocratiques actuelles et explore différentes formes de médiations politique et culturelle. Anthropolitweet s’interroge également sur les nouvelles formes de sociabilité inhérentes à l’espace public et à la démocratie numériques.

Table des matièresAvant-propos et introduction

Partie 1. Formes technologiques
Partie 2. Formes cultuelles et culturelles

Alexandre Eyries

Alexandre Eyries est enseignant-chercheur HDR en sciences de l’information et de la communication à l’Université de Bourgogne Franche-Comté et au laboratoire CIMEOS. Ses recherches portent sur la communication politique et les usages sociaux du numérique.