342 pages - novembre 2019
ISBN papier : 9781784056414
ISBN ebook : 9781784066413

Papier
90,00
Ebook
9,90
 
Effacer

– Papier :
Livraison offerte pour toute commande directe effectuée sur le site istegroup.com
Délai de livraison : environ une semaine
Envois uniquement vers : France métropolitaine, Belgique, Suisse et Luxembourg
Impression en couleur
Un ebook de l’ouvrage (à l’exception des titres de l’Encyclopédie SCIENCES) est offert pour tout achat
de sa version papier sur notre site, il vous sera envoyé après la finalisation de votre commande
Offre non applicable aux librairies

– Ebook :
Prix réservé aux particuliers
Pour les institutions : nous contacter 
Nos ebooks sont au format PDF (compatible sur tout support)

Apparu au début du siècle précédent, le génie des procédés est devenu une discipline scientifique incontournable pour les industries de transformation de la matière et de l’énergie. Son succès ne se dément pas avec l’augmentation exponentielle des techniques et des innovations.

Le développement rapide de nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle ou de nouveaux besoins sociétaux (développement durable, réchauffement climatique, énergies renouvelables, environnement, etc.) implique des évolutions qui doivent être prises en considération dans le renouveau industriel.

Ce second volume s’intéresse aux recherches menées en génie des procédés, partiellement occultées par les sciences qui concourent à son développement. Les contraintes externes de cette science d’interface doivent être mises en regard avec des conservatismes divers, liés au succès actuel et à la difficulté de la prise de risque en recherche.

1. De la recherche « autonome » aux solutions sociétales
2. Recherche fortement « autonome »
3. Recherche stimulée par l’externe
4. La recherche en réponse aux questions de société
5. Liste d’actions possibles en génie des procédés (non exhaustives)
6. Conséquences et tentative de conclusion opératoire

Éric Schaer

Ingénieur ENSIC et professeur à l’Université de Lorraine, Éric Schaer s’est investi en recherche sur la mise en oeuvre des réactions chimiques homogènes et hétérogènes.

Jean-Claude André

Directeur de recherche au CNRS, chercheur au LRGP (Université de Lorraine) et ingénieur ENSIC, Jean-Claude André oriente ses recherches vers les interactions lumière-matière et sur le génie des procédés associé.