320 pages - janvier 2018
ISBN papier : 9781784053383
ISBN ebook : 9781784063382
Ouvrage papier 70,00 Acheter sur Amazon

Disponible chez votre libraire
ou chez Amazon


Ebook

9,90

Prix réservé aux particuliers.
Licences pour les institutions : nous contacter
Nos e-books sont au format PDF (compatible sur tout support).

Dans un contexte de changements globaux fortement liés (climatiques et anthropiques), la compréhension et la quantification de la dynamique des ressources en eau et des risques sont essentielles pour les gestionnaires.

Ce quatrième volume de la série expose la présentation et la mise en pratique sous QGIS et ses librairies des applications traitant des problématiques eau et risques. Les outils de systèmes d’information géographique (SIG) sont très présents dans ces domaines, en raison de la forte utilisation des données de télédétection, de réseaux de mesures, et des produits à valeur ajoutée disponibles pour des utilisateurs finaux.

QGIS et applications en eau et risques s’adresse aux équipes de recherche en géomatique, aux étudiants en 2e et 3e cycle universitaire, et aux ingénieurs impliqués dans la gestion des ressources en eau et du territoire. Cet ouvrage fournit les données et développements informatiques ainsi que toutes les captures d’écran relatives à l’application QGIS pour mener à bien les différentes étapes de chaque application.

1. Cartographie de la bathymétrie par télédétection satellitaire multispectrale à haute résolution spatiale
2. Apports du MNT topo-bathymétrique pour l’évolution bio-géomorphologique des marais d’Ichkeul (Tunisie)
3. Suivi hydrologique d’un réservoir par analyse d’images satellites
4. Analyse et parcours de réseau sous QGIS
5. Représentation du réseau de drainage en zones urbaines et périurbaines à l’aide d’un maillage polygonal 2D formé d’éléments pseudo-convexes
6. Cartographie de la sécheresse
7. Quantification du paysage et réalisation d’un plan d’échantillonnage spatial pour l’étude de la régulation naturelle d’un ravageur de culture : l’exemple de la mineuse du mil dans la zone de Bambey au Sénégal
8. Modélisation de l’aléa érosif par le modèle RUSLE

Nicolas Baghdadi

Nicolas Baghdadi est directeur de recherche à l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (IRSTEA). Il est actuellement directeur scientifique du pôle thématique surfaces continentales Theia (France).

Clément Mallet

Clément Mallet est chercheur à l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) où il s’occupe en particulier des recherches en télédétection au sein du Laboratoire des sciences et technologies de l’information géographique.

Mehrez Zribi

Mehrez Zribi est directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Il est actuellement en activité au Centre d’études spatiales de la biosphère (CESBIO) à Toulouse où il est également responsable de l’équipe « Systèmes d’observation ».

Table des matières