224 pages - septembre 2019
ISBN papier : 9781784056247
ISBN ebook : 9781784066246
Ouvrage papier 57,00 Acheter sur Amazon

Disponible chez votre libraire
ou chez Amazon


Ebook

9,90

Prix réservé aux particuliers.
Licences pour les institutions : nous contacter
Nos e-books sont au format PDF (compatible sur tout support).

La géomatique est un domaine des sciences qui, depuis une trentaine d’années, s’est intimement intriqué dans notre vie de tous les jours (applications de navigation sur téléphone, données géolocalisées, etc.) au point que l’on oublie souvent les défis qu’elle sous-tend. Au cours des décennies à venir, les volumes générés de données géoréférencées devraient connaître une croissance importante.

Cet ouvrage porte sur la notion d’imperfection des données géographiques, un thème important de la géomatique. Il est en effet essentiel de pouvoir définir et représenter l’imperfection que peuvent connaître les données géographiques. En faire abstraction peut entraîner de nombreux risques, par exemple, utiliser une carte contenant des erreurs peut conduire des personnes qui ignorent ces imperfections à se perdre.

L’imperfection des données géographiques 1 explore à la fois les aspects théoriques pour une meilleure compréhension des phénomènes et des représentations, et les aspects pratiques/pragmatiques en présentant des exemples et applications concrètes des outils.

1. Imperfection et information géographique
2. Concepts et terminologies de l’imperfection de l’information géographique
3. Origines de l’imperfection des données géographiques
4. Intégrité et confiance des données géographiques
5. Formalismes et représentation des objets géographiques imparfaits
6. Représentation des diagrammes d’objets géographiques imparfaits
7. Raisonnement algébrique pour des données incertaines
8. Raisonnement en logique modale pour des données incertaines
9. Révision des qualificatifs de l’imparfait pour l’information géographique
10. Le géographe et l’aide à la décision : comment se saisir de la complexité, des incertitudes et des risques ?

Mireille Batton-Hubert

Mireille Batton-Hubert est professeure à l’École nationale supérieure des mines de Saint-Étienne.

Éric Desjardin

Éric Desjardin est maître de conférences en informatique à l’Université de Reims Champagne-Ardenne au sein du Centre de recherche en STIC.

François Pinet

François Pinet est directeur de recherche à Irstea, dans l’unité de recherche en technologies et systèmes d’information pour les agrosystèmes à Clermont-Ferrand (TSCF).

Avant-propos Table des matières