232 pages - mars 2017
ISBN papier : 9781784052263
ISBN ebook : 9781784062262

En s’appuyant sur des exemples en Amérique latine, en Asie et en Europe, Les politiques de prévention des désastresprésente ce paradoxe récurrent. Il expose les raisons pour lesquelles celui-ci est insatisfaisant et conditionné.

Papier
49,00
Ebook
9,90
 
Effacer

– Papier :
Livraison offerte pour toute commande directe effectuée sur le site istegroup.com
Délai de livraison : environ une semaine
Envois uniquement vers : France métropolitaine, Belgique, Suisse et Luxembourg
Impression en couleur
Un ebook de l’ouvrage (à l’exception des titres de l’Encyclopédie SCIENCES) est offert pour tout achat
de sa version papier sur notre site, il vous sera envoyé après la finalisation de votre commande
Offre non applicable aux librairies

– Ebook :
Prix réservé aux particuliers
Pour les institutions : nous contacter 
Nos ebooks sont au format PDF (compatible sur tout support)

Au cours de l’histoire de l’humanité, les enjeux liés à la prévention des désastres n’ont jamais été aussi élevés qu’aujourd’hui. La multiplication des connaissances qui accompagne les efforts de recherche et d’action fait cependant ressortir un paradoxe apparent : en dépit de l’augmentation des recherches et des politiques de prévention les pertes humaines et les dommages ne diminuent pas autant que l’on pourrait l’espérer.

En s’appuyant sur des exemples en Amérique latine, en Asie et en Europe, Les politiques de prévention des désastres présente ce paradoxe récurrent. Il expose les raisons pour lesquelles celui-ci est insatisfaisant et conditionné. Cette démarche permet de mieux comprendre les limites de la prévention des désastres et de suggérer ce qui pourrait être fait pour les repousser.

Dans une approche alternative aux évaluations des politiques les plus classiques, cet ouvrage défend l’idée que les politiques de prévention des désastres sont nécessaires, tout autant que nécessairement limitées. C’est pourquoi il est fondamental de ne pas seulement en souligner les limites mais aussi d’en reconnaître les apports et d’identifier ce qui permettrait de les améliorer.

1. L’évolution des connaissances et des politiques : une augmentation des désastres ?
2. Les apports de la prévention des désastres difficiles à considérer
3. Les limites des connaissances sur les désastres
4. Les limites de la prévention des désastres : retours d’expériences gestionnaires
5. Le principe des limites cognitives : application à la prévention des désastres
6. Entre prévention des désastres et préoccupations environnementales
7. Réflexions sur les contributions de la géographie sociale à la prévention des désastres
8. Comment faire pour gérer au mieux les désastres ?

Patrick Pigeon

Professeur de géographie à l’université de Savoie-Mont-Blanc, Patrick Pigeon participe à des programmes internationaux sur la prévention des désastres, en Europe et en Asie.

Julien Rebotier

Julien Rebotier est chercheur en géographie au CNRS – laboratoire LISST, université Toulouse Jean Jaurès.